MALADIES DU LAPIN

banniere-transat-3.jpg

Le lapin domestique est prédisposé à certaines maladies. Le moindre symptôme, le moindre doute doit inciter à consulter le vétérinaire qui prendra en charge l'animal en prescrivant un traitement adapté après avoir effectué un diagnostic.

Comment reconnaître un lapin malade?

S'assurer de la bonne santé de son lapin c'est reconnaitre les signes de maladie ;

-torticolis

-refus de nourriture, d'eau

-poils ternes, pelage feutré et ébouriffé

-diarrhée

oeil vitreux

-amaigrissement

-ventre creux ou gonflé

-démangeaisons

-écoulement du nez,muqueuses du nez humides

-apathie,abattement(perte de vitalité,reste dans son coin)

-fiévre;hypothermie

-convulsions,respiration difficile

 

Les problèmes dentaires

L'alimentation joue un rôle essentiel dans la bonne hygiène bucco-dentaire du lapin. Les dents poussent en permanence, des abcès peuvent se former.  En fonction de l'atteinte, un traitement antibiotique pourra être mis en place par le vétérinaire, voire une chirugie. Le lapin peut aussi souffrir de malocclusion. Là aussi, la qualité des aliments distribués au lapin doit être excellente.

 dsc00515.jpg

                                                          EBENE ATTEINTE DE MALOCCLUSION

                                                          FEMELLE NON REPRODUCTRICE

 

 

Les maladies de l'appareil digestif

Etant donné la sensibilité de son tube digestif,le lapin nain réagit souvent à une alimentation inadaptée ou irrégulière par des ballonnements,des coliques ou des diarrhées;

En cas de diarrhée légère,donnez-lui uniquement des aliments secs et du foin;Lorsque ses excréments seront revenus à la normale,vous pouvez l'habituer tout doucement à une nourriture plus équilibrée.Concrétement,vous commencez avec un peu de fourrage avant de servir des fruits et des légumes un peu plus tard.Pour calmer l'irritation de l'estomac et des intestins,une infusion de camomille tiède est idéale.Si la diarrhée persiste,il faut consulter un vétérinaire.

Quant aux coliques,elles provoquent notamment un ventre ballonné ou /et un manque d'appétit.La plupart du temps,l'animal est allongé sur le flanc,car la pression sur le ventre est trop douloureuse.Si vous ne réagissez pas tout de suite,les coliques peuvent être mortelles.

 

Le rhume

S'il est exposé aux courants d'air, le lapin nain attrape rapidement un rhume. Cette maladie qui se manifeste par des éternuements fréquents devra être traitée par le vétérinaire.

L'inflammation des yeux

L'oeil enflammé secrète des larmes et parfois aussi du pus. Lavez régulièrement les yeux collés et enlevez délicatement les sécrétions. Ce faisant, je vous conseille d'utiliser une gaze trempée dans une infusion de camomille.

Votre vétérinaire pourra vous donner un collyre pour les yeux. Après quelques jours, l'inflammation devrait être guérie.

Le torticolis

Le torticolis est dû à une infection bactérienne qui perturbe également le sens de l'équilibre de l'animal.C'est pourquoi le lapin penche la tête sur le cotê et commence à chanceler.Le vétérinaire traitera l'infection avec des antibiotiques.


La pasteurellose

Cette maladie extrêmement contagieuse est beaucoup plus qu'un simple rhume.Il s'agit d'une infection bactérienne,entraînant des éternuements,l'écoulement du nez,voire des suppurations.Sa guérison demande un traitement antibiotique qui souvent n'est pas efficace.En l'occurence,l'animal gardera la maladie toute sa vie.

La pasteurellose peut être chronique ou aigüe.Dans le premier cas,il peut y avoir de longues phases où les symptômes sont inexistants sinon trés  faibles.L'animal s'y habitue et ne souffre pas.En revanche,la forme aigüe est particuliérement grave et s'accompagne d'autres infections.Souvent,le lapin nain est tellement affaibli qu'il meurt au bout de quelques jours.

La myxomatose

Appelée également "la peste du lapin", cette maladie a été propagée par l'homme pour réduire les populations de lapins sauvages. Cependant, l'agent pathogène peut aussi contaminer ses congénères domestiques.

La myxomatose est une maladie virale qui n'est pas transmissible à l'homme ou à d'autres animaux. Les lapins sont contaminés par des insectes suceur de sang ou de la nourriture infectée. Outre la formation de poches de pus, les muqueuses gonflent fortement et se mettent à suppurer. L'état de santé général du lapin se dégrade à vue d'oeil.

Etant donné qu'il n'existe pas de traitement efficace, la myxomatose est presque toujours mortelle après 2 ou 3 semaines. Ainsi, si vous découvrez les premiers symptômes, vous devez faire euthanasier l'animal. C'est une décision difficile à prendre, mais sachez qu'une guérison est guère possible et que vous épargnerez beaucoup de souffrances à votre petit compagnon. En prévention, vous pouvez le faire vacciner surtout s'il vit à l'extérieur.

Le VHD

Le VHD est une hépatite virale. Après 2 ou 3 jours d'incubation, la maladie se déclare; elle se traduit par de difficultés respiratoires, une apathie ( grande faiblesse), une diarrhée puis une hémoragie foudroyante. Il est impossible de sauver un lapin atteint de cette maladie.

 

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site